Crowdlending Brasero 2021

Pour assurer son démarrage, Brasero lance un crowdlending Brasero 2021.

En effet, pour pouvoir être agréés, nous devons pouvoir prouver que nous disposons de moyens suffisants. Or, si nous ne sommes pas agréés, nous ne pouvons accéder aux aides proposées par Viva For Life, la Fondation Roi Baudouin ou même la défiscalisation des dons (nous en avons fait les frais en janvier 2021).

Crowdlending Brasero 2021

Qu'est-ce qu'un crowlending?

Littéralement, crowd signifie « foule » et lending signifie « crédit ». Un crowdlending est donc un prêt octroyé par Madame ou Monsieur Toutlemonde. Il peut être octroyé à des personnes physiques (vous prêtez à votre beau-frère) ou à des personnes morales (asbl, srl, sa …).

Le principe est donc bien simple: ce sont des citoyens qui proposent leur aide à d’autres citoyens ou à des associations ou des entreprises.

Quelle est la différence avec un crowdfunding?

Le système de crowdfunding est bien plus connu. Dans le cas d’un crowdfunding, le citoyen ne fait pas un prêt, mais il fait un don à une personne ou une association (plus rarement une entreprise). 

Dans notre cas, nous avons opté pour un crowlending, ce qui signifie qu’à l’issue de la période donnée, vous récupérez votre mise. Vous pouvez même demander à vous faire rémunérer pour votre prêt. Participez au crowdlending Brasero 2021 !

Pourquoi avez-vous besoin d'un prêt?

Pour se faire agréer, nous devons montrer notre capacité à pouvoir assurer les premiers mois du démarrage de l’activité. Or, tant que nous ne sommes pas agréés, les fonds comme Viva For Life, la Fondation Roi Baudouin ou le système de défiscalisation des dons ne nous sont pas accessibles.

Si on ne peut pas recevoir d’aides, demandons-en à prêter! Parce qu’ensemble, nous pouvons le faire et réunir la somme nécessaire pour obtenir l’agrément. 

Dès que nous aurons obtenu l’agrément, nous recevrons les subsides de l’Aide à la Jeunesse et nous pourrons activer les différentes aides précitées. Ce qui nous permettra de petit à petit reconstituer la somme empruntée.

De combien avez-vous besoin?

Nous avons besoin de 200.000€, soit 400 prêteurs disposés à nous prêter chacun 500€ (ou plusieurs parts de 500€).

Les premiers 60.000€ serviront à l’installation:

  • 25.000€ pour la literie, le mobilier, la cuisine etc. et
  • 35.000€ pour la mise aux normes des pompiers.

Les 140.000€ suivants nous permettront d’assurer les dépenses des premiers mois avant que les subsides n’arrivent. En rythme de croisière, les subsides arrivent avant les dépenses (puis, ils sont ajustés si on n’a pas assez dépensé ou si on a trop dépensé). Mais avant que la machine ne se mette en route, nous devrons payer les salaires des travailleurs, la nourriture des enfants et le chauffage par exemple.

Pourrais-je me faire rémunérer?

Oui, nous offrons la possibilité à ceux qui le souhaitent de se faire rémunérer pour leur prêt. Dans le cas d’un crédit, la rémunération est l’intérêt.

Nous proposons les taux d’intérêt suivants:

  • 0% – il n’y a pas de rémunération, c’est un crédit gratuit,
  • 1% – vous recevrez 1% de la somme que vous avez versée à chaque date anniversaire du prêt. Si vous prêtez 1.000€, vous recevrez chaque année 10€ pendant la durée du prêt (soumis au précompte mobilier de 30%, il reste 7€ net).
  • 2% – vous recevrez 2% de la somme que vous avez versée à chaque date anniversaire du prêt. Si vous prêtez 1.000€, vous recevrez 20€ chaque année pendant la durée du prêt (soumis au précompte mobilier de 30%, il reste 14€ net).

Nous proposons un prêt par tranche de 500€, rémunéré (à 1% ou 2%) ou gratuit (0%) en taux annuel. Les intérêts ne sont pas capitalisés (ils ne s’ajoutent pas au capital), mais ils sont distribués chaque année.

Quelle est la durée du prêt?

La durée du prêt est de 5 ans, à dater du 1er jour du 2e mois qui suit la décision d’agrément.

Oups, qu’est-ce que c’est ce truc?

Imaginons que nous recevions la réponse de Madame la Ministre en charge de l’Aide à la Jeunesse le 24 novembre 2021. Il y a deux possibilités: elle est d’accord et nous donne l’agrément, ou elle n’est pas d’accord et nous refuse l’agrément.

  • Si elle nous refuse l’agrément, c’est simple, nous vous remboursons votre prêt au plus tard le 1er jour du 2e mois qui suit la décision, soit, le 1er janvier 2022. Nous disposerons d’assez de temps pour clôturer les dossiers, et effectuer les virements dans les meilleures conditions.
  • Si au contraire, elle accepte de nous agréer, YOUPI, nous sommes à même d’engager les premiers frais et de démarrer les activités dans les meilleures conditions. Mais pour nous assurer que tout se passe pour le mieux et pour nous laisser le temps de vous avertir et lancer les différentes procédures, nous ne faisons courir le prêt qu’à partir du 1er jour du 2e mois qui suis la décision, soit le 1er janvier 2022. A partir du 1er janvier 2023, si vous l’avez demandé, vous toucherez un intérêt sur la somme que vous aurez bien voulu nous prêter. Et ce pendant 5 ans, soit jusqu’au 1er janvier 2027.

Attention, cette procédure implique qu’il y ait une période blanche, c’est-à-dire une période pendant laquelle nous ne serons pas en capacité de rémunérer les crédits. C’est la période qui court entre votre virement (en septembre) et le 1er jour du 2e mois qui suit l’agrément (par exemple, le 1er janvier 2022, mais ça pourrait  être plus tard!).

D’autre part, si nous en avons les moyens, nous rembourserons les prêts plus vite que prévu. 

Quel est l'agenda?

Nous récoltons les conventions de prêts signées et nous vous renvoyons un double. Vous trouverez les conventions de prêt dans la brochure ou directement ici.

Nous récoltons les différents prêts

Nous transmettons le résultat de la campagne de crowdlending à l’inspection comptable de la Direction Générale de l’Aide à la Jeunesse, qui elle-même transmet l’information à Madame la Ministre en charge de l’aide à la jeunesse.

Pour le 5 octobre au plus tard, Madame la Ministre reçoit les différents rapports d’inspection des différents service, et dans le mois, soit refuse le dossier (et donc l’agrément), soit saisit la commission d’agrément et lui demande un avis d’opportunité. 

Dans les trois mois, l’avis d’opportunité est transmis à Madame la Ministre qui décide in fine si oui ou non elle accepte l’agrément.

Et maintenant, que dois-je faire?

Où en sommes-nous?

0
Rassemblés au 22 septembre 2021 !!
Avancement de la campagne
Oups, j'ai glissé chef !! Incroyable ! Gratitude ! Vous êtes vraiment formidables ! 100%

FAQ

Non, le prêt n’est pas garanti par une instance supérieure, il n’est garanti que par la confiance que vous pouvez nous donner.

La seule garantie que nous puissions vous offrir est celle de ne pas dépenser les sous tant que nous n’avons pas la certitude d’avoir l’agrément. Nous avons appris de nos erreurs !

Nous mettrons tout en œuvre pour que tout se passe pour le mieux et que nous puissions tout rembourser, mais voilà … qui aurait pu prévoir un événement tel que l’arrivée d’un virus qui allait tant chambouler notre quotidien?

Les taux du marché pour des placements de cette durée sont de l’ordre de 1%. L’inflation est d’environ 2%. Les taux proposés vous permettent de ne pas perdre, mais si votre seul but est de faire de l’argent, je crains que vous ne soyez pas au bon endroit. 

Pour le moment, personne n’est rémunéré. Nous sommes tous volontaires dans l’association à titre bénévole. Pire, l’association nous coûte, en temps et en argent (carburant, communications …). Mais nous croyons au projet.

Lorsque l’association sera agréée, les travailleurs seront rémunérés (éducateurs, personnel technique, direction, personnel administratif et psycho-social), mais pas les membres du conseil d’administration. Leur mandat continue d’être gratuit.

Les prêts ne serviront donc pas à payer les administrateurs … mais plutôt les travailleurs qui seront sur le terrain avec les enfants.

Nous contacter